La réhabilitation du Moulin de Gouville

Le moulin de Gouville fait partie du Petit Patrimoine et  a été restauré il y a une dizaine d’années. Depuis sa réhabilitation,  il  a retrouvé sa vocation première, c’est à dire moudre du blé et fabriquer de la farine. De Pâques à la Toussaint le meunier organise des visites pédagogiques. 

Du mercredi au dimanche de 14 à 17h30. Visites de groupe sur rendez vous. (Visites dedans le respect des gestes barrière, masques obligatoires)

Aux origines de la Filature : le commerce de tissu

Bâtiment emblématique de Gouville-sur-mer avec ses jolies briques rouges, « La Filature » est chargée d’histoire. Ce fut Vital-Aimable JOURNAUX, fils de laboureur, qui fonda en 1829 une première filature proche de la Pajoterie après s’être formé à Rouen. Cette activité fut un succès et ne demanda qu’à se développer. En 1874, le successeur de Vital-Aimable JOURNAUX, Louis-Désiré LAISNEY lança la construction d’une nouvelle filature plus grande, celle aux briques rouges si reconnaissables. À la pointe de la technologie avec éclairage électrique et machine à vapeur, la filature de Gouville-sur-mer employait 150 personnes avant la Première Guerre Mondiale. Cette dernière transforma à jamais l’avenir de la filature puisqu’en 1923, entre le manque de main d’œuvre et le coût des combustibles, les portes se fermèrent.

Ancienne carte postale montrant la filature de Gouville-sur-mer.
La filature et sa cheminée emblématique avant sa transformation.

Du travail textile aux colonies de vacances

Une nouvelle vie s’offrit désormais à la filature de Gouville-sur-Mer grâce à M. JACQUIGNON. Directeur d’une école privée près de Paris, il acheta la propriété pour la réaménager et la transformer en colonie de vacances de 1923 à 1938. 500 petits vacanciers venaient chaque année.
Nouvelle guerre, nouveau bouleversement. La colonie disparut et la filature de Gouville-sur-Mer devint le refuge des apprentis de la marine de Cherbourg.
Après la Seconde Guerre Mondiale le bâtiment devint la propriété de la commune de Maisons-Alfort qui réinstalla un centre de vacances jusque dans les années 1980.

La maison des associations

Après ces diverses vies, la municipalité de Gouville investit dans le bâtiment et poursuivit les transformations afin d’en faire un lieu de vie pour tous. 45 associations y étaient recensées en 2015 ! Chacun peut venir y exercer sa passion : club de bridge, yoga, cours d’anglais, espace numérique, expositions d’art…

Renaissance de la Filature : du textile aux gîtes touristiques

Aujourd’hui le site de la Filature est devenu bien plus qu’un lieu chargé d’histoire et offre désormais des séjours touristiques. Ouverts toute l’année, les quinze gîtes communaux vous accueillent pour des vacances en famille à proximité de la mer. Ces meublés de tourisme sont bien équipés et disposent de tout le confort nécessaire pour vous ressourcer pendant votre séjour : cuisine équipée, télévision, machine à laver et sèche-linge, wifi gratuit, jardin privatif, salle de jeux (ouverte l’été)…